Bravo l'abbé !

Publié le par Moi

A la suite de la manifestation organisée par le maire de Paris pour la fin du ramadan, un abbé en tant que citoyen, demande une manifestation identique pour la fin du carême.

Sa lettre ci-dessous :

 

A l'attention de M. Bertrand Delanoë

 

Monsieur le Maire de Paris,

 

Vous avez défendu auprès de M. le Préfet d'Ile de France la fête de rupture du jeûne du ramadan organisée par vos soins le 24 aout en lui disant qu'elle n'était "pas une manifestation culturelle ne correspondant à aucune fête religieuse musulmane, n'avait pas de caractère rituel, ne comportait aucune prière ou prêche religieux,  s'agissant d'une manifestation à caractère artistique et festif " (d'après le journal Le Monde du 24 août).

 

 

Eh bien, au nom du principe de l'égalité républicaine, je suis heureux de vous demander en tant que citoyen, la tenue par vos soins d'une semblable fête dans la semaine du 9 au 14 avril prochains pour fêter la fin du Carême.

 

Vous pourrez pareillement alors vous défendre de fêter ce qui n'est "pas une manifestation culturelle ne correspond à aucune fête religieuse chrétienne n'a

> > pas de caractère rituel et peut ne comporter aucune prière ou prêche religieux s'agissant d'une manifestation à caractère artistique et festif ".

 

Confiant que vous saurez allouer une somme équivalente à celle que vous avez su débourser pour fêter la fin du ramadan, promouvoir cet évènement par une soirée télévisée au même titre que le programme « La nuit du ramadan » diffusé le 24 août 2011 sur France 2 à 23 heures 35, et vous n'oublierez plus désormais de souhaiter un joyeux carême aux Parisiens sur les panneaux lumineux de leur ville comme vous le faites pour leur souhaiter un joyeux ramadan, de sorte que je n'ai pas à saisir l'Autorité compétente de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, par avance, je vous remercie.

 

 

PS : Peut-être ne le savez-vous pas, mais l'islam sanctionne jusqu'à la peine de mort (Arabie Saoudite, Iran.) les pratiques homosexuelles condamnées par le  Coran (26.165-166 ; 29.28-30)...

 

Auteur : Abbé Pagès abbepages@gmail.com

Commenter cet article