Deuxième LETTRE DE PHILIPPE BOUVARD À FRANÇOIS HOLLANDE

Publié le par Moi

 

1.jpeg

Voilà Philippe qui au seuil de sa vie n’hésite pas à dire ce qu’il pense … !
 Il est vrai qu’il a déjà eu moult contrôles fiscaux .. !
> > > >  
> > > Deuxième LETTRE DE PHILIPPE BOUVARD À FRANÇOIS HOLLANDE

> > > >  
> > > Je n’ai jamais fréquenté de paradis fiscaux. On chercherait en vain la plus petite niche chez moi depuis que j’ai cessé d’avoir des chiens ! 

> > > >  
> > > Une seule fois, je me suis délocalisé dans le cadre de la loi Pons à la coûteuse faveur d’un investissement hôtelier dans les DOM-TOM
qui m’a fait perdre 100% de ma mise.
> > > >  

> > > A la distribution des bonus, des stocks options et des dividendes, j’ai toujours été oublié.

> > > >  
> > > Mon casier judiciaire est vierge.

> > > >  Mon courage est intact.
> > > >  

> > > Je ne suis pas un damné de la terre. Mais je ne suis pas non plus un profiteur ou un esclavagiste.

> > > >  
> > > Je ne suis protégé de personne, sauf du public auquel je dois la longueur de mon parcours.

> > > >  
> > > J’ai mes opinions mais je n’ai jamais adhéré qu’au parti des amoureux de la France.

> > > >  J'ai versé à la collectivité davantage que je n’en ai reçu : pas un jour de chômage et une seule      nuit
d’hospitalisation en six décennies.
> > > >  

> > > Je me situe sans honte mais sans fierté excessive dans cette classe moyenne qu’on souhaite faire
disparaître en nivelant notre société par le bas.
> > > > 

> > > Je refuse autant d’être culpabilisé par un politicien (qui voudrait que l’on prenne son inexpérience pour
de la normalité) que la France accorde sa confiance à un homme que l’Europe prive de la sienne et qui,
bien qu’ambitionnant de devenir le gardien de la constitution ne paraît pas s’être préoccupé de la
constitutionnalité de ses propositions.
> > > > 

> > > Quant à moi, j’aurais nourri mes enfants, bâti des maisons, planté des arbres.

> > > >  Mission accomplie.
> > > > 

> > > Et vous Monsieur HOLLANDE qu’avez-vous fait ? 

> > > >  
> > > Sinon d’augmenter les impôts d’une classe moyenne pour favoriser les fainéants et les assistés de notre pays.

> > > > Et vous M. Hollande, qu'avez vous fait si ce n'est des enfants dont vous n'avez jamais épousé les deux mamans,
même si l'une d'entre elles était ministre de la famille ?,
> > > >  êtes vous un "homme normal" M. Hollande ..?
> > > >  

> > > - vous qui, du même coup, avez évité de payer l'IGF devenu par votre mentor l'ISF, en ne convolant pas, et ce,
malgré tous vos biens immobiliers et mobiliers,
> > > > 

> > >  - vous qui avez permis à vos compagnes de toucher les allocs pour " femmes filles mères" 5 fois,.....
êtes vous un "bon français" M. Hollande ?
> > > >  
> > > > - vous qui installez une maîtresse sur le trône sans qu'elle ne soit même divorcée,
> > > >  

> > > - vous qui bafouez un homme dont les médias ne parlent jamais ni ne publient jamais la tête, et qui pourtant
a donné son nom qui perdure, à votre maîtresse,
> > > >  
> > > > 
vous qui ignorez les 3 enfants de ce même couple que vous avez brisé,....... êtes vous un "homme d'honneur" M. Hollande...?
> > > >  
> > > > - vous qui n'aviez jamais mis les pieds dans une entreprise, dans une usine, ni dans un ministère, et qui en bravez tout le
savoir faire et la pérennité..., avez-vous conscience que ce sont les Français qui paient votre formation professionnelle ?
> > > >  

> > > .....êtes vous "un chef d’État" M. Hollande ?

Commenter cet article