En Algérie, il est interdit de prier dans la rue !

Publié le par Moi

C’est à mourir de rire....!!!!!

Interdiction des prières musulmanes de rues : en Algérie, mais pas en France


PARIS (NOVOpress) – Alors qu’enfle la polémique suscitée par les propos de Marine Le Pen sur l’occupation des lieux publics par les musulmans lors des prières du vendredi, il n’est pas inutile de rappeler l’avertissement de M. Bouabdallah Ghlamallah (photo), ministre algérien des affaires religieuses et des Wakfs, en date du 19 juillet 2010 : 
«Seul l’intérieur des mosquées est fait pour les prières et si celui-ci est rempli de pratiquants, les autres fidèles n’ont qu’à prier chez eux et non pas dehors».
 Le quotidien francophone algérien Le Temps qui publie cette déclaration du ministre fait remarquer que "Il arrive, en effet, que pendant la prière hebdomadaire du vendredi, plusieurs dizaines de fidèles s’agglutinent (sic) à l’extérieur des mosquées pour accomplir leur devoir religieux à même les trottoirs jouxtant les maisons de Dieu. Ce genre de constat est visible notamment dans les mégapoles du pays, à l’instar d’Alger  Seulement, ce n’est pas là une raison, insiste le ministre des Affaires religieuses, pour tolérer les rassemblements des fidèles au niveau des endroits environnants aux lieux de culte. »
 Des propos que les autorités françaises et les journalistes feraient bien de méditer. ( fin de citation)
 En toute logique, le MRAP va devoir attaquer l'Algérie en justice...

Commenter cet article

algérien 12/05/2011 12:14



ce n'est pas à mourir de rire .. pourquoi ça serait à mourir de rire ? l'algérie ce n'est pas la planète Mars , c'est un pays , comme la France est un pays .. et dans n'importe quel pays la rue
est un espace de passage , on ne peut pas confisquer la rue pour y faire des activités et l'interdire aux piétons .