Enfin une bonne nouvelle...

Publié le par Moi

Houria Bouteldja mise en examen pour racisme anti français 
Rappelez vous son livre "Nique la France" !

  Mise en examen! E N F I N !

 

Houria Bouteldja a été mise en examen pour racisme anti français 
 
                   niqueLaFrance1232

Vous pouvez également lire les différents articles sur l'internet, tel celui-ci ---> http://www.lescrutateur.com/article-houria-bouteldja-mise-en-examen-pour-racisme-anti-fran-ais-par-e-boulogne-62080366.html

Pour injure raciale à l'égard des Français !

Sur plainte de l'AGRIF (1) devant le tribunal de Toulouse, Madame Houria Bouteldja, présidente de l'association dénommée «Indigènes de la République», a été mise en examen pour avoir proféré une injure raciale à l'égard des Français. Il s'agissait de l'emploi très méprisant et péjoratif du terme «souchiens» (ou sous-chiens). Traduction: Français de souche. Le juge d'instruction de Toulouse a fait signifier sa mise en examen à Madame Bouteldja par son collègue compétent territorialement, c'est-à-dire celui de son lieu de domicile. 
Elle sera très probablement jugée par le tribunal correctionnel de Toulouse. Par ailleurs, la procédure contre le livre « Nique la France » édité par l'association de Madame Bouteldja dans la même veine de haine anti-française est en cours.
A noter que le NPA d'Olivier Besancenot apporte son soutien à Madame Houria Bouteldja. On n'en attendait pas moins... 
C'est la première fois à notre connaissance qu'une plainte pour racisme anti-français est portée devant la Justice et déclarée recevable par un magistrat, dont nous saluons ici la décision, car elle a valeur de message. Soyons attentifs aux jugements et arrêts qui seront prononcés par les tribunaux dans cette affaire: ils feront jurisprudence.
Les responsables de l'Institut du Monde arabe, à Paris, qui emploient Madame Bouteldja, apprécieront sans doute médiocrement ce procès impliquant l'une de leurs employées, qui les place dans une situation assez inconfortable.

FAITES PASSER  SVP  MERCI

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article