Le CV du Braqueur de Grenoble...

Publié le par Moi

Voila un gars qu’il est bien………………….

 

Objet : Le CV du Braqueur de Grenoble

 

Un beau CV que voilà !

La jeunesse (fantastique et trop tôt interrompue) de Karim Boudouda né le 28 février 1983, délinquant armé d'un PM de type Uzi et d'un fusil d'assaut SIG et tué par les policiers de la Brigade Anti-criminalité (BAC) après le braquage du casino d'Uriage (30 000 ¤) et une course poursuite à bord d'une 307volée.

 

Fils de père algérien employé à la ville de Grenoble, alcoolique et parfois violent et d'une mère algérienne aussi, ancienne conseillère conjugale, il a été traumatisé (le pauvre chou) par la séparation de ses parents et perturbé par la dérive de son frère aîné, toxicomane. (ah famille je vous hais).

A 14 ans, premier forfait qui lui vaut un séjour en prison (attaque d'un salon de coiffure de son quartier avec un pistolet à grenaille avec lequel il tire)

A 15 ans il entre en prison à Varces (Isère). Il en ressort 18 mois plus tard mais pour une courte période.

Avec quelques copains il monte des coups. Il n'a pas de permis mais il achète une voiture. Il aime "la grande vie", le champagne et la vitesse. Il a plusieurs accidents, mais prendre des risques lui fait "plaisir, pour s'amuser et se faire peur".

A l'automne 2002, il braque 3 agences bancaires et une bijouterie. Le tout pour quelques milliers d'Euros en liquide et environ 350 000 euros en bijoux, qu'il claque dans des hôtels de luxe de la Côte d'Azur, dans l'achat de vêtements de marque et aux jeux, joue de grosses sommes aux  casinos avant d'être rattrapé. Il écope au total de 17 ans de réclusion en deux condamnations.

Il bénéficie d'une confusion des peines et ressort en 2008, mais pas pour très longtemps.

 (2008 - 2002 = 6 ans de cabane au lieu de 17 = 1/3 de fait ?)

En mars 2009, il est condamné à 6 mois d'emprisonnement pour acquisition et recel de stupéfiants.

Père d'une petite fille qu'il avait eue à 17 ans, il n'a jamais travaillé !

Son itinéraire suscite donc le respect des jeunes voyous de sa cité et sa  Mère et sa compagne ont déposé une plainte pour "meurtre" !

C'est sûr qu'avec un CV pareil il était "inemployable"et la cerise sur le gâteau, les policiers de la BAC doivent être exfiltrés de Grenoble et être protégés , mais protégés par qui ?

 

Elle est belle la France !

Commenter cet article