Ma petite entreprise ne connait pas la crise !

Publié le par Moi

L'INCROYABLE RETRAITE PREFECTORALE DE 
 CLAUDE BARTOLONE 
 
 
 
 
- Par la grace du Président , Monsieur Claude Bartolone est un homme heureux.
( Né le 29 juillet 1951 à Tunis sous le Protectorat français de Tunisie.)   
Par décret, le président de la République, son ami François Hollande,
l'a réintégré dans le corps préfectoral --où il ne figurait plus depuis 25 ans.Un mois plus tard, il pouvait en conséquence prendre sa retraite de préfet honoraire hors cadre et hors classe ! Ses infos sont exactes et vérifiées!cliquer, sur le site officiel gouvernemental:
Résumons la situation financière du camarade :Depuis août 2012 : retraité du corps préfectoral. Depuis le 10 mars 2008 : conseiller général du canton de Pantin
 Depuis le 20 mars 2008 : président du conseil général de la Seine-Saint-Denis.
Depuis le 17 juin 2012  : député de la neuvième circonscription de la Seine-Saint-Denis
(source vérifiée ! :
Même en appliquant les plafonds de cumul,sauf erreur,
on arrive à plus de trente mille euros par mois ,  C'EST ECOEURANT!!.
 Plus l'’incroyable logement de fonction en qualité de président de l'’Assemblée Nationale .Plus le « petit » logement de fonction en qualité de président du Conseil Général du 93
Avec la gauche, la magouille institutionnelle d'Etat est possible ! Ses élus qui montrent l'exemple à suivre en temps de crise aux français :
Yes they can ...  et sans état d'âme
Sarko et sa clique, c’étaient des amateurs, à côté de cette formidable démonstration de savoir-faire  !Pour votre parfaite information,dans le but "d'améliorer" l'homme et l'humanité et les pratiques institutionnelles de la République,ce mail doit être diffusé largement, seule la lumière dérange et peut faire reculer l'ombre. Les journalistes stipendiés sont tous MUETS !

Commenter cet article