Qu'elle retourne en Algérie!

Publié le par Moi

Amel Bent explique : « Je suis fière d’être algérienne, fière d’être la fille de ma mère (…) mais je ne peux pas dire que je suis fière d’être française ». Ce à quoi elle ajoute :

 

« Aujourd’hui, je ne peux pas brandir un drapeau bleu blanc rouge, non je peux pas, alors que pour moi c’est plus facile de lever le drapeau de l’Algérie, alors que je ne connais pas l’Algérie. »

 

Ces déclarations de la chanteuse de La Courneuve, née en France de mère algérienne et de père marocain, sont passées quasiment inaperçues lors de l’émission du Hit Machine qui lui était consacrée le 25 octobre dernier.

 Les propos sans détour de cette jeune chanteuse francilienne relancent pourtant une nouvelle fois le problème sensible de l’identité « d’une nouvelle génération de Français » explique-t-elle. 

 

Très directe, Amel Bent parle de ses origines maghrébines, de l’attachement quasiment viscéral qu’elle a pour la culture de sa famille, et au contraire de la distance qu’elle entretient vis-à-vis de sa nationalité française.

 

Pas à court de contradiction, la chanteuse rappelle néanmoins qu’elle ne se voit pas un instant aller vivre en Algérie… (…) complètement aberrantes ses déclarations, on voit bien qu'elle n'est pas instruite, et surtout, surtout PAS INTELLIGENTE mais en fine mouche et pas désintéressée, comme le sont toutes les femmes arabes, elle sait très bien qu'elle ne pourrait pas vivre là-bas comme elle le fait ici, en tortillant du cul comme elle l'a fait dans l'émission "danse avec les stars" !

 

 VOILA COMMENT ON DEVIENT RACISTE ! SI ELLE N’AI PAS CONTENTE

 

Qu'elle retourne en Algérie

 

 

Commenter cet article