Vive l' INTÉGRATION

Publié le par Moi

50km/h au compteur pour la Range Rover percuteuse avec deux "chances pour la France" à bord : 

Malamine TRAORE et Mehdi BENSASSOU 

150 km/h au compteur pour le véhicule de police percuté avec deux morts de plus pour la France :

Cyrille Genest (40 ans) et Boris Voelkel (32 ans).

Fred Kremer (34 ans) se trouve dans le coma et son pronostic vital est engagé. 

Voici ce que les médias ne disent pas !  

Les deux multi multi-multi multirécidivistes étaient :  

Malamine TRAORE (un africain noir) pour le conducteur   et

Mehdi BENSASSOU (un africain arabe) pour le passager.  

 

Les deux Fonctionnaires de Police décédés en mission étaient pères de famille.

 

Rassurons les "associations de banlieue" qui engloutissent

des dizaines de millions d'euros de subventions en pure perte selon le rapport de la "Cour des Comptes",

Malamine TRAORE et Mehdi BANSASSOU s'en sortent indemnes.  

Tout deux étaient en état d'ivresse et sous produits stupéfiants. Malamine TRAORE n'avait plus de

permis de conduire. Il sera bien incapable de verser les indemnités qui lui seront réclamés au civil pour

le décès des deux personnes provoqués par la collision. Ce sont donc vous les contribuables qui s'en

chargeront pas l'intermédiaire du fonds de solidarité.  

 

Ainsi Malamine TRAORE, jamais ne travaillera de sa vie puisqu'il devrait alors reverser une partie de ses

revenus fond de solidarité. Au mieux il acceptera des emplois au black pour s'y soustraire. Selon toute probabilité, il restera délinquant, trafiquant pour flamber tout en émargeant au RSA et bénéficiant

de toutes les aides sociales. Et grâce à l'ASPA il touchera même une retraite sans jamais avoir cotisé,

c'est ce que la gauche appelle : la justice sociale.. 

 

Mehdi BANSASSOU en garde à vue sera immédiatement

relâché à l'issue de celle-ci.  

Malamine TRAORE comme 82.000 autres condamnés en France n'exécutera pas sa peine, à moins que les médias

en peine d'infos en fassent leurs titres. Ce qui obligera l'administration Taubira à le retenir pour une partie de sa peine.

Déjà aujourd'hui avec un casier judiciaire à la Prévert, que faisaient-ils en liberté ? 

Comment a-t-il pu conduire un tel véhicule de location sans permis de conduire ? Des faux papiers ?

Une vocation pour une future activité au black ?  

 

Le temps que les fonctionnaires de police passent à pourchasser inutilement des multirécidivistes indûment

en liberté  pourrait être utilisé à meilleur escient, mais ce n'est pas la politique actuelle. 

 

Travail d’équipe au gouvernement : Manuel Valls nous fait le "son et l'image" tandis que la Taubira œuvre pour relâcher ses chéris de banlieue, un électorat favorable à 83% au PS 

à ne surtout pas négliger, après les lobbies homosexuels et autres amis déjà choyés et récompensés.

 

Commenter cet article