ATTENTION!

Publié le par Moi

DOCUMENT FONDAMENTAL A VISIONNER D'URGENCE AVANT SON RETRAIT DU WEB ET A DIFFUSER LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE.

Subject: FW: Omar Djellil, un ancien militant de SOS Racisme, explique comment des instructions émises par le bureau national de l'association demandent à leurs membres de ne pas traiter les affaires dont les victimes sont de race blanches


NE ZAPPEZ PAS /....

Surtout ne ratez pas ce document, c'est un précieux témoignage qui effectivement risque de disparaitre rapidement, c'est pourquoi il faut le faire circuler à tous vos contacts ... ainsi qu'aux politiques pour leur réclamer UN AUDIT sur cette association bidon recevant d'importantes subventions payées par nos impôts tout en  nous méprisant et nous traitant de racistes !

Saluons le courage d'Omar DJELLIL qui parle vrai et dénonce la langue de bois des socialistes pourris, preuve qu'il est possible d'être arabe et respecter la France. Je ne sais pas si ce monsieur est né en France, mais il démontre qu'on peu  avoir de l'instruction et s'exprimer dans un français correct, contrairement aux racailles de banlieues qui ont quitté l'école pour trafiquer et se plaignent du soi-disant délit de faciès pour trouver du travail (qu'ils ne cherchent pas !), accusant encore et toujours le racisme des blancs, alors que ce sont eux qui le pratiquent : en voici la preuve !

 La vérité sur S.O.S Racisme

 On s'en doutait .. mais en voici un preuve de "l' intérieur"......
Omar Djellil, un ancien militant de SOS Racisme, explique comment des instructions émises par le bureau national de l'association demandent à leurs membres de ne pas traiter les affaires dont les victimes sont de race blanches.
Directives ordonnées par le Parti Socialiste pour transformer tout incident dont un diversitaire est victime en incident raciste, et nier tout caractère raciste à l'agression d'un blanc par des diversitaires, partage du magot et renvois d'ascenseur.

 Voici le lien. Faites en une copie. Il ne va pas rester longtemps en ligne.

http://www.youtube.com/watch?v=MX8SljhtqI4 

Commenter cet article